Foire aux questions

Comment se déroule une consultation d’ostéopathie animale ?


La consultation se déroule en plusieurs étapes. En premier lieu, le thérapeute prend connaissance des antécédents de l’animal, du motif de consultation et des symptômes que le propriétaire a remarqués. Il observe ensuite le déplacement de l’animal et réalise un examen palpatoire de tout son corps. Les mains du praticien sont attirées vers les zones de tension et ses connaissances solides en anatomie lui permettent de localiser les dysfonctions. Selon les observations faites, différentes structures seront testées et le traitement en lui-même débute. La consultation se termine sur les conseils concernant les jours suivants et éventuellement la mise en place d’un protocole de rééducation.




Combien de séances faut-il prévoir ?


Le nombre de consultations à prévoir dépend du motif de consultation, des antécédents vétérinaires, de la façon dont le corps réagit au traitement ostéopathique, de l’ancienneté des lésions,… Beaucoup de paramètres individuels interviennent. Lors de traumatismes légers, sans atteintes lésionnelles des tissus et en l’absence de compensations trop importantes, une consultation suffit généralement à redonner au corps un mouvement harmonieux (ceci est d’autant plus valable si l’animal est suivi régulièrement en ostéopathie). Dans des cas plus complexes, avec des traumatismes plus importants, dans un contexte pathologique particulier, ou en présence de dysfonctions très anciennes, plusieurs séances peuvent être nécessaires. Dans le cadre de certaines maladies chroniques ou des suites d’une intervention chirurgicale, un suivi peut être mis en place sur plusieurs mois. Enfin, l’ostéopathie est très utile en préventif et nous vous conseillons de faire suivre votre animal une fois par an, même s’il est en bonne santé.




Quelles sont les réactions après une séance d’ostéopathie animale ?


Il est courant qu’à la suite d’une consultation, l’animal soit fatigué. Le corps a été sollicité, le schéma corporel a été modifié, le cerveau doit intégrer ces nouvelles sensations. Des courbatures légères peuvent apparaître également, le transit intestinal peut être modifié. Ces symptômes sont le signe que le corps réagit et disparaissent rapidement. Il est donc conseillé de favoriser le repos de l’animal et d’éviter les efforts importants dans les deux jours qui suivent la consultation. Pensez à lui laisser de l’eau à disposition, à limiter les montées et descentes d’escalier, de voiture… ou du canapé !




Les honoraires d’une consultation sont-elles remboursées par une mutuelle ?


Certaines compagnies d’assurance prennent en charge tout ou partie des honoraires des consultations. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre organisme compétant.




Puis-je faire vacciner ou vermifuger mon animal avant une consultation d’ostéopathie animale ?


Les manipulations réalisées lors d’une consultation en ostéopathie animale ont des répercutions sur les différents systèmes de l’organisme (respiratoire, digestif, uro-génital, circulatoire,…), elles sollicitent le corps en profondeur, influençant l’homéostasie, cette capacité des cellules à s’auto-équilibrer. Le vaccin, le vermifuge ou la prise de certains médicaments ne sont pas des actes anodins. Ils bousculent aussi le corps, impactant les voies métaboliques, les systèmes digestif ou immunitaire. Il est donc recommandé d’espacer la consultation ostéopathique de la date du vaccin ou du vermifuge afin de ne pas solliciter excessivement le corps par des changements physiologiques trop rapprochés.




Mon animal est sous médicaments anti-douleur, puis-je l’emmener en consultation ?


La prise de médicaments antalgiques modifie la transmission du message nerveux responsable de la sensation de douleur. Elle entraine une modification de la démarche de l’animal, une sensibilité atténuée au niveau des tissus, des perceptions et des réactions déconnectées du contexte physio-pathologique réél. Ces paramètres rendent la tâche de l’ostéopathe délicate. Pour autant, nous avons l’habitude de travailler conjointement avec les vétérinaires et avec des animaux sous anti-inflammatoires. Il est dans ce contexte primordial d’avertir votre ostéopathe du traitement en cours afin qu’il ajuste la consultation et ne réalise pas certaines manipulations inadéquates. N’arrêtez pas la prise de médicament que votre vétérinaire a prescrit, nous saurons nous adapter à la situation. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat, nous saurons vous renseigner rapidement.




Mon animal est en pleine forme, l’ostéopathie animale présente-t elle un intérêt pour lui ?


L’ostéopathie est efficace en curatif mais aussi en préventif. Le corps de votre animal, même si ce dernier est en pleine forme, s’adapte en permanence à son environnement, aux contraintes physiques quotidiennes, aux variations de son milieu intérieur (alimentation, vermifuges, traitements médicamenteux,..). L’ostéopathie, en libérant le corps de ces adaptations et en harmonisant son fonctionnement global, permet de lever les adaptations avant que les troubles n’apparaissent ou que les compensations deviennent visibles. Même lorsque tout va bien, nous vous conseillons une visite annuelle pour que votre chien conserve son énergie vitale maximale !




Mon animal est très vieux, l’ostéopathie peut-elle le soulager ?


L’ostéopathie est très indiquée dans les troubles liés au vieillissement. Avec l’âge, les grands axes à surveiller concernent notamment l’appareil locomoteur, les fonctions nerveuses et viscérales. En effet, les articulations peuvent souffrir d’arthrose laissant apparaitre des raideurs dans les mouvements, des difficultés à se lever, à monter sur le canapé ou dans la voiture,… Par des mobilisations douces, les spasmes musculaires peuvent être levés et la mobilité articulaire améliorée. L’ensemble des organes subit une dégénérescence physiologique et les manipulations ostéopathiques viscérales peuvent soutenir les fonctions rénales, hépatiques ou circulatoires. Enfin, certaines techniques (crânio-sacrées, crâniennes, tissulaires ou tenségritives) permettent une détente du tissu nerveux et favorisent les fonctions cognitives de votre animal.




Mon chien est un grand sportif (agility, cani-cross, pistage,…), à quelle fréquence faut-il consulter ?


Si votre chien est particulièrement sollicité, deux consultations par an sont recommandées. Certaines activités peuvent être traumatisantes pour le système musculo-squelettique. La réception des sauts par exemple entraine un report de poids conséquent sur l’avant-main sollicitant les poignets, les coudes, les épaules. Les départs arrêtés demandent un effort court et bref de l’arrière-main, impactant les muscles de la cuisse. La traction contraint les épaules, le garrot, les cervicales. L’évolution à vive allure en terrain varié affecte davantage les surfaces articulaires, les tendons, les ligaments. L’ostéopathie permet au chien athlète de mieux supporter ces contraintes ou de traiter certains traumatismes bénins. En cas de traumatisme, choc, chute, faux mouvement, n’hésitez pas à demander un rendez-vous en urgence à notre secrétariat. Plus l’ostéopathe agit tôt sur la dysfonction, plus rapides et efficaces seront les effets de la séance car les compensations naturelles ne seront pas encore en place.




Combien de temps dure une consultation ?


Globalement, une consultation dure trois quart d’heure, parfois plus, parfois moins. Cela dépend évidemment du traitement mis en place (certaines techniques demandant plus de temps que d’autres), des dysfonctions décelées par votre ostéopathe, mais aussi de l’animal. En effet, certains chiens ou chats sont angoissés, craintifs ou impressionnés, d’autres ont très agités et ont du mal à se concentrer. Il faut alors entrecouper la consultation de plusieurs pauses et avancer au rythme de l’animal. L’inverse est également vrai, certains chiens ont besoin que le traitement soit très rapide !




Mon chien s’est fait opérer, à partir de quand puis-je l’emmener au cabinet ?


L’ostéopathie est très bénéfique post-opératoire, elle permet une véritable rééducation, elle rétablit la proprioception, stabilise le système musculo-squelettique et permet à l’animal de récupérer plus rapidement. L’ostéopathe peut aussi agir sur les tissus cicatriciels afin de favoriser la bonne orientation des fibres tissulaires. La date à partir de laquelle vous pouvez emmener votre animal dépend du type d’opération réalisée et des recommandations de votre vétérinaire. Nous avons tendance à dire le plus tôt sera le mieux ! Nous travaillons avec des techniques très peu invasives et douces qui ont des grands effets sur la coordination globale, sans interférer avec le site précis de l’opération.




A partir de quel âge peut-on montrer son chiot à l’ostéopathe ?


De la même façon qu’en ostéopathie humaine certains gestes sont adaptés à une pratique sur les nourrissons et les enfants, l’approche animale convient aux jeunes animaux, chiots, chatons ou poulains… Certaines gestations ou naissances peuvent d’ailleurs s’avérer délicates ou traumatisantes et l’ostéopathie est indiquée pour agir vite en cas de difficultés telles que les défauts d’aplomb, les troubles du développement, les postures anormales,… Il n’y a donc pas de limite d’âge. Lorsque tout se passe bien, un contrôle peut être fait vers trois mois, puis tous les six mois. L’ostéopathie dite tenségritive est particulièrement bénéfique pour harmoniser la croissance et contribue à un développement en douceur des tissus osseux et nerveux. Les chiens de races géantes (dogue, leonberg, barzoï, saint-bernard, lévrier irlandais…) qui, rappelons-le finissent leur croissance vers deux ans, tirent un réel soutien d’un suivi régulier à cette période.




Mon animal a du mal à se déplacer, venez-vous à domicile ?


Le cabinet OAK compte six ostéopathes pour animaux, ce qui nous permet d’être réactives, d’intervenir rapidement en cas d’urgence et également de nous déplacer à votre domicile sans perturber le fonctionnement du cabinet. Nous intervenons bien sûr en Normandie et dans plusieurs autres régions de France. Nous cherchons à amoindrir le coup du déplacement en regroupant les patients par tournées. N’hésitez pas à nous contacter pour savoir si vous êtes situés dans nos secteurs d’intervention.




Mon animal est très angoissé, puis-je l’emmener en consultation ?


Toute l’équipe du cabinet est très attentive à l’état émotionnel des animaux que nous recevons en consultation. La relaxation ainsi qu’une une relation de confiance entre l’animal et le thérapeute déterminent la qualité des soins apportés. Il est possible de faire des pauses pendant la consultation pour permettre à l’animal de se relâcher, nous choisissons ensemble l’endroit le plus adéquat pour faire la séance : sur la table de consultation, au sol, dans un panier,… Nous disposons également de techniques ostéopathiques très douces qui permettent de détendre les sphères nerveuse et musculaire. Lorsque l’animal comprend l’intention que nous portons dans nos mains, ses appréhensions s’envolent et il n’est pas rare que certains s’assoupissent avant la fin ! Enfin, si votre animal reste malgré tout paralysé de peur ou très angoissé, et que ce comportement est récurrent, nous pouvons l’aborder par la kinésiologie. Cette approche énergétique permet d’agir sur les émotions ancrées dans le corps et de les équilibrer.




Faut-il limiter les mouvements de son chien les jours qui suivent la consultation ?


L’ostéopathie a pour effet de modifier le schéma corporel de l’animal, de lui proposer un nouveau mode de fonctionnement. Le cerveau découvre ensuite de nouveaux reflexes posturaux et doit les intégrer. Cette faculté de ressentir la position de son corps dans l’espace s’appelle la proprioception. Nous demandons généralement entre un et trois jours de repos, ou du moins de limiter les mouvements brusques ou les allures vives, afin de favoriser cette intégration. Pour autant, il ne s’agit pas d’enfermer votre animal, auquel cas il ne pourrait pas expérimenter une nouvelle proprioception. Le programme de rééducation proposé suite à une séance est individualisé car il dépend des conditions de vie (accès à un jardin, activité habituelle, …), du tempérament de votre animal (agité, calme, impatient,…), et des manipulations qui ont été réalisées.




Faites-vous craquer les articulations des animaux ?


Il existe dans l’inconscient collectif un amalgame entre l’ostéopathie et le cracking des articulations. Le cracking d’une articulation correspond à une technique ostéopathique particulière qui s’appelle un thrust. Il s’agit d’un mouvement très rapide provoqué par le thérapeute au niveau d’une articulation et de faible amplitude, c’est une action mécanique. Le but est de décoapter (comprenez « décoller ») deux surfaces articulaires adhérentes, le jeu de différences de pression créé produit alors parfois ce bruit spécifique, le crac. Cette technique, lorsqu’elle est réalisée avec une grande précision, est efficace, elle envoie une information au système nerveux qui permet de lever le spasme musculaire caractéristique d’une dysfonction ostéopathique. Toutefois, au sein du cabinet, nous préférerons ne pas utiliser ce geste car nous disposons d’autres outils qui nous permettent d’agir sur les blocages articulaires, sans surprendre l’animal et ses tissus. Les thérapeutes du cabinet OAK sont formées aux techniques dites fluidiques, tissulaires, tenségritives, ou encore crânio-sacrées qui sont très efficaces et parfaitement indolores… voire agréables et décontractantes ! Vous n’entendrez pas « crac » chez OAK !




Quelles espèces animales sont acceptées au cabinet ?


Nous avons envie de répondre… toutes celles qui passent la porte ! Et pour les autres, nous nous déplaçons ! Si vous parcourez les portraits des membres de l’équipe, vous pourrez constater que nous travaillons avec les petits animaux domestiques, les NAC, les animaux de la ferme, les chevaux, les volailles,… Tous les animaux sont acceptés ! Et nous avons même des projets avec les animaux sauvages…




Sur quelles pathologies l’ostéopathie animale est-elle efficace ?


Le champ d’action de l’ostéopathie est vaste, certains sont connus : boiterie, raideur, vieillissement, troubles de la reproduction, suivi des sportifs. D’autres moins : l’accompagnement postopératoire (chirurgie des ligaments croisés, chirurgie de fracture, ostéotomie du bassin dans le cas de dysplasie de la hanche, TPLO,…), le suivi dans le cadre de pathologies particulières comme les hernies discales, le diabète, l’insuffisance rénale,… Cette liste n’est pas e




Sur quelles pathologies la naturopathie peut-elle aider ?


La naturopathie est une approche globale de l’animal très complémentaire de l’ostéopathie et de la médecine vétérinaire allopathique. Lors de pathologies chroniques multifactorielles, elle peut permettre d’améliorer la santé notamment en créant un meilleur terrain immunitaire. Ce point est crucial dans des pathologies cutanées (plaies de léchage, dermatoses,…) ou encore les atteintes du système digestif (ulcères, maladies inflammatoires,…).





Secrétariat au 

  • Facebook - White Circle
  • Blanc Icône Instagram

32 route de Pont Audemer 
Espace René Poulingue 

27260 Epaignes